L 'Inde, troisième pays dans le monde pour les investissements étrangers

Inde/Investissements étrangers

L’United Nations Conference on Trade and Development (UNCTAD) indiquait cette semaine que l’Inde sera le troisième pays dans le monde pour les investissements étrangers d’ici 2012. En 2009, les investissements étrangers en Inde étaient de 34,6 milliards $. L’Inde se maintient ainsi dans la liste des 10 premiers pays ayant les plus hauts niveaux d’investissements étrangers (The Hindu, Business Line, 23 et 24 Juillet 2010)

L’Inde, troisième pays dans le monde pour les investissements étrangers

L’United Nations Conference on Trade and Development (UNCTAD) indiquait cette semaine que l’Inde sera le troisième plus grand pays dans le monde pour les investissements étrangers d’ici 2012.

En 2009, les investissements étrangers en Inde étaient de 34,6 milliards $ tandis que les investissements étrangers de l’Inde étaient de 14,9 milliards $.

Le secteur des services – financiers et non financiers - a ainsi attiré 21% des investissements étrangers avec 4,4 milliards $ entre Avril 2009 et 2010 tandis que les activités de construction - routes et autoroutes - obtenaient 2,9 milliards $ d’investissements au cours de la même période. L’immobilier et le logement étaient le troisième secteur pour les investissements étrangers avec 2,8 milliards $ suivis par les télécommunications avec 2,6 milliards $. L’industrie automobile comptait pour 1,2 milliard $ d’investissements étrangers, le secteur de l’électricité 1,4 milliard $ et le secteur informatique 919 millions $.

S’agissant des investissements étrangers indiens, M. Rajan Bharti Mittal, président de de la Fédération des Chambres de Commerce et d'Industrie indiennes (FICCI), faisait valoir pour sa part que l’Union européenne - premier partenaire commercial de l’Inde - avait beaucoup d’avantages. Ses 27 pays représentent en effet un grand potentiel de consommateurs. L’UE a aussi un marché de capitaux développés, une stabilité politique et sociale et un système législatif transparent, ajoutait-il. L’Union européenne de son coté se dit ouverte aux investissements étrangers indiens et cherche à libérer autant que protéger les investissements dans ses négociations avec l’Inde et à obtenir un accord de libre échange plus complet, déclarait M. Daniele Smadja, chef de la Délégation européenne en Inde, lors d’un tour de table sur les investissements indiens en Europe, organisé par la FICCI.

Le rapport de L’UNCTAD indiquait aussi que les investissements à l’étranger de la région Asie devraient reprendre, avec notamment des opportunités de fusions et acquisitions concernant les sociétés chinoises et indiennes dans leur recherche de ressources et de marchés.

(Extr. de the Hindu, 23/7/2010, India Brand Equity Foundation (IBEF), 5/ 2010, Business Line 24/7/2010, India Brand Equity Foundation (IBEF), 5/ 2010))

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site