POLITIQUE ECONOMIQUE

Chine : le Dragon a la grosse tête

Chine/Politique économique/Croissance économique

La Chine tient ses promesses, en 30 ans, le niveau de vie des chinois a été multiplié par 10, leurs performances économiques ont été spectaculaires.  Economie émergente, la Chine s’est aussi transformée en puissance arrogante. En même temps, les chinois ont une grande angoisse à l’égard de ce qui va se passer maintenant. Il y a tant d'incertitudes qui subsistent sur la compatibilité de ses régimes - politique et économique -. L'arrogance chinoise de ce début de XXie siècle est le reflet de cette ambivalence, estime Erik Izraelewicz dans son livre « L’arrogance chinoise » (L’Express, 4/2/2011, BFM, 8/2/2011)

Lire la suite

L 'Inde va faire campagne au prochain sommet de Davos

Inde/Politique économique

Pas moins de 130 membres de la délégation indienne vont participer au sommet du World Economic Forum (WEF), à Davos, du 26 au 30 Janvier 2011. Tous les yeux seront tournés vers l’Inde qui va présenter une campagne « India Inclusive », visant à mettre en valeur auprès d’investisseurs potentiels toutes les capacités économiques, sociales et culturelles de l’Inde (Business Standard, 25 Janvier 2011)

Lire la suite

La Chine aurait 1,5 trillion de dollars de dette cachée

Chine/Politique financière/Dette publique

Dans une interview à Reuters Insider, M. Yin Zhongging, membre du comité des finances et des affaires économiques au parlement chinois, indiquait que   les gouvernements locaux ont contracté au moins 10 trillions de yuans (1,5 trillion $) de dette publique cachée. Celle-ci risque de poser problème car ces dettes accumulées par le biais de plateformes financières, même avec des garanties financières du gouvernement, ne pourront être remboursées. Le régulateur de la Banque de Chine minimisait les risques déclarant qu’ils étaient sous contrôle si on se base sur les retours sur investissements (Financial Express, 15/1/2011)

Lire la suite

La Chine contribue à la reprise économique européenne

Chine/Europe/Politique économique

La Chine devrait jouer un rôle majeur en soutenant la monnaie européenne l’année prochaine et en rachetant les instruments de dettes de pays en difficulté comme la Grèce, le Portugal et l’Irlande. Un changement est clairement en train de s’opérer. Les sociétés européennes sont plus dépendantes de la Chine que les sociétés américaines qui ont tendance à se recentrer plus sur leur marché intérieur. Il ne faut toutefois pas exagérer la dépendance de l’économie européenne à la Chine. D’après Eurostat, les exportations des 27 pays de l’UE vers la Chine au premier semestre 2010 – 53,5 milliards d’euros – ne représentaient que 8,5% du total des exportations européennes (630,4 milliards d’euros). Ces exportations vers la Chine se sont faites jusqu’ici surtout dans le secteur aéronautique, et les technologies de trains à grande vitesse mais les choses pourraient changer. « Dans la mesure où la Chine va devenir elle-même plus efficace dans ces domaines, il faudra que les Européens pénètrent d’autres secteurs comme le commerce de détail et les services » (euro.chinadaily, 2 Décembre 2010)

Lire la suite

La Chine est en train d'envahir ses voisins asiatiques

Chine/Politique économique/Asie

Du fait de ses capacités en tant que deuxième puissance industrielle du monde, de sa croissance économique et de ses échanges commerciaux, la Chine est en train d’envahir ses voisins asiatiques. Elle profite aussi du peu de concurrence venant des Etats-Unis, empêtrés dans une crise économique historique. On constate certes une croissance de l'activité chinoise en mer de Chine du Sud, sur un plan militaire. Mais ce n’est pas militairement que la Chine est en train de mettre son empreinte en Asie, c’est avec sa monnaie, le yuan. Si la valeur du dollar chute et que la valeur du yuan augmente, la force de l’invasion chinoise chez ses voisins n’en sera que renforcée (Asia Times, 2 Décembre 2010)

Lire la suite

L 'Inde devrait jouer un plus grand rôle en Asie, déclarent les Etats-Unis

Inde/Etats-Unis/Politique économique

 Les Etats-Unis poussent actuellement l’Inde à jouer un plus grand rôle en Asie à un moment où la région s’inquiète d’une Chine qui devient de plus en plus impérieuse. « Nous voyons l’Inde comme une puissance d’Asie de l’Est », ajoutait l’un des officiels américains. Ces commentaires coϊncidaient aussi avec une visite du premier ministre Manmohan Singh au Japon, et l’aboutissement de négociations sur un partenariat économique, ouvrant la voie pour des investissements japonais en Inde (Financial Times, 25 Octobre 2010).

Lire la suite

Ce que sera l 'économie de l'Inde en 2015

Inde/Politique économique/Croissance économique

Le PNB de l’Inde en 2005 était d’environ 785 milliards $, en 2010 il était de presque 1,400 milliard $ et il pourrait atteindre 2 milliards en 2015. Il y avait moins de 100 000 utilisateurs de smart-phones en 2005, pour environ 25 millions en 2010 et peut-être 225 millions en 2015. Sans oublier les défis auxquels l’Inde va être confrontée, il faut que les planificateurs et les politiciens indiens réorientent les idéologies économiques actuelles, s’adaptent aux besoins d’aujourd’hui et de demain et se détachent du passé. De même il s’agit pour la plupart des entreprises de revoir complètement leurs stratégies et de refaire leurs business plans (Business Standard, 21 Octobre 2010.

Lire la suite

« Guerre et Paix au XXIe siècle. Comprendre le monde de demain » par Christian Saint-Etienne

Comment se répartira la richesse du monde d’ici 2050 ? Quelles seront les conséquences probables du conflit de plus en plus ouvert entre les Etats-Unis et la Chine ? Quelle sera la place de l’Inde dans ce monde en voie de bouleversement ? Les pays musulmans, derniers à connaître une baisse du taux de croissance de leur population, domineront-ils la planète après 2025 ?

Alors que la production mondiale devrait plus que tripler d’ici 2050, d’où viendront les matières premières et l’énergie pour alimenter cette gigantesque entreprise humaine ? Serons-nous étouffés par la pollution et le réchauffement climatique ? Mais surtout, qui va dominer ce monde en fusion ? Les Etats-Unis ? La Chine ? L’Inde ? L’Islam ? Et quelle sera la place de l’Europe ?

Quels conflits entre quels acteurs vont écrire l’histoire du monde dans les prochaines décennies ? Avons-nous le temps de nous préparer à ces confrontations dont les plus dures risquent de survenir avant dix ans ?

Ce livre* répond à ces questions essentielles pour notre avenir. Il nous fait comprendre les grands enjeux du monde de demain. Son auteur, Christian Saint-Etienne est professeur titulaire de la chaire d’économie industrielle au Conservatoire national des arts et métiers, professeur à l’université Paris-Dauphine et membre du Conseil d’Analyse Economique (CAE). Il est président de l’Institut France Stratégie.

Guerre et Paix au XXIe siècle » « Comprendre le monde de demain » François Bourin Editeur, 16 septembre 2010

Lire la suite

Le présent de l 'Inde est chargé, le futur est passionnant

Inde/Croissance économique

En dépit d’un désordre certain, si l’Inde continue à croître aussi vite qu'à présent, elle pourrait changer le monde. La croissance de l’Inde devrait progresser de 8,5% par an. Morgan Stanley prévoit même que l’Inde pourrait dépasser la Chine d’ici 3 ans. Plusieurs facteurs plaident en sa faveur : une population jeune, une grande vitalité, des sociétés de classe internationale, une démocratie parlementaire. Les obstacles toutefois sont nombreux : une insuffisance d’infrastructures, un manque de main d’œuvre qualifiée, et la corruption. Plusieurs réformes sont néanmoins en cours qui devraient assurer un bel avenir à l’Inde (The Economist, 30 Septembre 2010)

 

Lire la suite

La Chine, entre capitalisation boursière et conflits sociaux

La Chine, entre capitalisation boursière et conflits sociaux

Dans le contexte de crise financière mondiale, l'économie chinoise a rapidement renoué avec la reprise. La Bourse chinoise est même passée cette année à la troisième place mondiale. La croissance de l’économie chinoise rassure les marchés financiers et il y aurait aussi  « un effet chine ». Reste que la réforme des marchés boursiers est toujours en cours. Une part des titres cotés est toujours non échangeable. Qui dit croissance économique dit enrichissement mais aussi inégalités. La Chine connaît en effet de vives tensions sociales avec des ouvriers en quête de meilleures conditions de vie.

Lire la suite

Chine : Shenzhen va devenir un "centre économique national"

Chine/Politique économique

« La zone économique spéciale de Shenzhen est un miracle dans l'histoire mondiale de l'industrialisation, de l'urbanisation et de la modernisation, et a contribué significativement à l'ouverture et aux réformes en Chine », a déclaré le président Hu Jintao lors d'une cérémonie pour le 30e anniversaire de la zone économique spéciale de Shenzhen le 6 Septembre 2010 (AFP, Les Echos, China Daily, 6-7 Septembre 2010)

 

Lire la suite

Il y a un énorme attrait pour l 'Inde, constate Manisha Girotra (UBS India)

Inde/Politique économique

M. Manisha Girotra, directeur chez UBS India, expose dans Economic Times son point de vue sur la croissance indienne, son évaluation par rapport aux autres marchés émergents ainsi que la performance des marchés. Qu’il s’agisse d’investisseurs institutionnels ou stratégiques, il apparaît qu’il y a un énorme attrait pour l’Inde qui connaît en effet des taux de croissance incroyables et d’importants flux sur le marché des capitaux (Economic Times, 6 Septembre 2010).

Lire la suite

L 'Inde rattrapera-t-elle son retard sur la Chine?

Book : “Chasing the Dragon: Will India Catch Up with China”

Cet ouvrage étudie les changements économiques d’après réformes, en Chine et en Inde, et comment la Chine est passée en tête. Il analyse le rôle des investissements étrangers, la concurrence pour les ressources naturelles et les marchés à l’exportation à laquelle il faut s’attendre entre l’Inde et la Chine. Pour les auteurs - Mohan Guruswamy et Zorawar Daulet - il y a une certaine instabilité dans les taux de croissance économique de la Chine ; avec une croissance de 8%, il est possible pour l’Inde d’atteindre le taux de croissance économique de la Chine. Ils évaluent la possibilité pour l’Inde de rattraper son retard sur la Chine et font des recommandations pour y parvenir.

 

Lire la suite

La Chine vers un effondrement économique comparable au Japon ?

Chine/Politique économique

De plus en plus de spéculations de la part des économistes chinois et américains prévoient un effondrement de la Chine similaire à celui du Japon, déclare John Lee* dans Business Week, qui prévient que la situation pourrait être plus traumatisante pour la Chine que pour le Japon. Les deux pays présentent en effet des similarités dans leurs modèles de croissance qui risquent de conduire aux mêmes problèmes. Comme le Japon dans les années 1970 et 1980, la Chine cherche à ne plus dépendre de ses exportations et veut encourager la consommation intérieure. Or celle-ci est largement en baisse (Business Week, 31 Août 2010)

Lire la suite

L 'Inde redynamisée

 

L’Inde redynamisée

Avec un taux de croissance de 8,6% au premier trimestre 2010, l'économie indienne est revenue à son taux d’avant la crise (8,7% en 2008), résultat  d'une poussée de l'activité industrielle et des services. Les prévisions annoncent pour 2010-2011 un taux de croissance de 8,5%. Les investissements étrangers, cumulés à un important développement de la production industrielle, une forte demande intérieure dans le secteur automobile, une croissance des services et des exportations ont ainsi été les principaux moteurs de la reprise. L'économie indienne a par contre progressé à un taux plus rapide que prévu au début de cette année et le gouvernement s’inquiète aujourd’hui de cette accélération de l’inflation qui a dépassé les 10% en Juin 2010 (chineinde.info, 30 Juillet 2010)

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site